Comment rester motivé dans l’apprentissage du chinois ?

Comment rester motivé dans l’apprentissage du chinois ?

Apprendre le chinois ne se fait pas en quelques semaines, il faut souvent un an et demi voir deux ans pour arriver à tenir une conversation courante. C’est donc un processus long durant lequel les raisons pour perdre la motivation initiale sont nombreuses. Voici 5 astuces pour continuer à garder le rythme et ne pas vous décourager.

Vous devez avoir une véritable raison d’apprendre le chinois

C’est certainement l’élément le plus important, et qui n’est pas spécifique à la langue chinoise. On ne se lance par dans l’apprentissage d’une langue étrangère, surtout une langue aussi difficile pour les occidentaux, sans avoir une véritable raison.

Peut-être que vous avez envie de donner un nouvel élan à votre carrière, et apprendre le chinois vous permettra de développer des partenariats commerciaux avec des fournisseurs de l’empire du milieu ? Vous avez un conjoint ou des amis chinois, mais vous êtes incapables de comprendre ce qu’ils disent lorsqu’ils parlent entre eux et vous êtes frustrés ? Vous avez envie de faire un long voyage en Chine sans passer par une agence de voyage ? Vous avez envie de vivre en Chine ?

Les raisons d’apprendre le chinois sont nombreuses et elles sont personnelles. Lorsque la motivation baisse, raccrochez-vous à ce pourquoi vous vous êtes lancés dans cette aventure. Si c’est vraiment d’une grande importance pour vous, alors vous trouverez en vous les ressources nécessaires pour vous accrocher et continuer.

Surtout, parlez de votre baisse de moral à votre professeur de chinois. Selon l’école TopChinois

beaucoup d’élèves passent par une période de doute après les premières semaines d’euphorie. C’est tout à fait normal et les enseignants sont aussi là pour en discuter, rassurer, et savent gérer ces situations.

Travaillez régulièrement, sans vous épuiser

Il y a un point commun à tous ceux qui arrivent à parler et à comprendre le chinois mandarin : ils ont travaillé de façon régulière. Un peu chaque jour est l’idéal.

En revanche, il ne faut pas chercher à brûler les étapes, en voulant assimiler trop de choses en peu de temps. A moins d’être très doué pour apprendre une nouvelle langue, le processus est long, il faut que le cerveau intègre tous ces éléments, petit à petit.

Se disperser en allant consulter les nombreuses ressources disponibles sur Internet mène souvent à la confusion. On commence à mélanger les choses, on oublie ce que l’on pensait avoir appris quelques jours avant.

Les écoles de Chinois suivent un programme progressif qui a souvent fait ses preuves. Essayez plutôt de travailler voir d’approfondir ce que vous avez vu en cours, au lieu de toujours vouloir apprendre de nouvelles choses.

Concentrez-vous sur ce qui est le plus utile pour vous

Le principal point bloquant lorsque l’on veut s’exprimer en chinois, c’est le manque de vocabulaire. Sur internet, il est facile de trouver des listes de mots sur un thème donné, et parfois ces listes peuvent être très longues. 

Mais est-ce que tous ces mots vous seront utiles ? Et surtout, la langue chinoise évolue, certains mots utilisés il y a 10 ans sont aujourd’hui démodés et plus du tout utilisés.

Concentrez-vous plutôt sur l’apprentissage du vocabulaire chinois de votre quotidien, en demandant éventuellement l’aide de votre professeur pour le valider. De plus, vous pourrez ainsi plus facilement parler de ce qu’il y a autour de vous, de ce que vous aimez, de ce que vous faites.

Appliquez au quotidien ce que vous avez appris en Chinois

Pour progresser en chinois, il faut parler, mais tout le monde ne connaît pas des Chinois avec qui échanger. Pourtant, il existe des endroits où vous pouvez mettre en application vos premières connaissances en langue chinoise.

Allez par exemple dans un restaurant chinois (un vrai, pas ces buffets à volonté qui n’ont rien de chinois), et demandez si vous pouvez commander vos plats en chinois. La serveuse sera généralement ravie de ce petit jeu.

Arriver à communiquer, même de façon simple, avec des natifs chinois est extrêmement gratifiant et motive à continuer son apprentissage.

Regardez des séries chinoises et écoutez de la musique

Apprendre une langue ce n’est pas uniquement travailler sur un manuel, il y a aussi beaucoup de choses plus ludiques à faire.

La Chine produit de nombreuses séries TV que vous pouvez regarder sur Youtube ; la plupart ont des sous-titres en français, et même parfois aussi en chinois. Au début, vous allez avoir beaucoup de mal à comprendre les dialogues, mais petit à petit votre oreille va s’habituer aux sonorités de la langue chinoise. Vous allez « capter » certains bouts de phrase.

Écouter de la musique permet également, dans une certaine mesure, d’améliorer la compréhension. Beaucoup de clips possèdent également des sous-titres en chinois, ce qui vous permet de travailler la reconnaissance des caractères de façon ludique.

Arthur

Bonjour à tous, je m’appelle Arthur, suite à mes études, j'ai décidé de devenir rédacteur web. J'ai donc créé mon blog pour vous faire partager mes passions. J’aime écrire sur les nouveautés d'internet, les bos plans, les applications que je teste, les gadgets qui peuvent nous faire gagner du temps au quotidien (c'est mon coté geek). Je fais en sorte que vous puissiez trouver des contenus intéressant donc n'hésitez pas a me dire si vous voulez que je parle d'un sujet en particulier. J’espère vous faire passer un moment agréable sur librarylicense.org !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *