Création d’entreprise et chômage, sont-ils compatibles ?

Création d’entreprise et chômage, sont-ils compatibles ?

Parfois, la peur de ne plus bénéficier d’une rémunération pendant un temps indéfini peut dissuader certaines personnes à ne pas se lancer dans ce type d’aventure. En effet, la création d’entreprise et chômage vont de pair au tout début de votre activité. Depuis le 1er novembre 2019, il est actuellement possible de bénéficier des allocations de chômage si vous avez quitté votre emploi pour créer votre entreprise.

Quelles sont les conditions pour une démission par cause de création d’entreprise ?

La démission pour cause de création d’entreprise n’est envisageable que pour les salariés en CDI. Si vous êtes en CDD, vous devez attendre le terme de votre contrat. De plus, après avoir démissionné, vous devez respecter quelques règles. Vous ne pouvez pas faire comme bon vous semble. Vous êtes tenu à respecter votre préavis. Dans ce cas, c’est au terme de ce dernier que vous pouvez définitivement quitter votre emploi.

Pendant la période de votre préavis, vous n’êtes pas encore libre de lancer votre activité si votre contrat stipule une clause de non-concurrence. C’est après cette première démarche que vous pouvez procéder à la création de votre entreprise et faire une demande d’allocation au chômage. Si vous suivez les démarches, la création d’entreprise et chômage peuvent être compatibles. 

Comment bénéficier des allocations au chômage ?

Auparavant, un démissionnaire ne peut pas profiter d’une indemnisation au chômage sauf si les causes de la démission sont considérées légitimes : 

  • Vous faites l’objet d’un licenciement, vous avez repris une activité salariale, mais vous le quittez au bout de 65 jours. 
  • Vous obtenez une réponse positive à une demande de réexamination auprès du Pôle emploi après 121 jours de chômage.

Depuis le 1er novembre 2019, en revanche, les salariés qui démissionnent pour cause de création d’entreprise bénéficient du droit au chômage. Toutefois, faire quelques démarches au préalable est nécessaire pour en jouir pleinement lorsque vous aurez quitté votre emploi. 

  • Renseignez-vous auprès de CPA emploi ou d’un opérateur indiqué pour demander un conseil en évolution professionnel. 
  • Présentez le sérieux de votre projet auprès de la CPIR. 

Vous obtiendrez ensuite une attestation qui vous permet de faire votre demande dans un délai de 6 mois.

Quels sont les avantages quand on démissionne pour créer son entreprise ?

Démissionner vous laisse la liberté de vous consacrer entièrement à la création de votre entreprise. Par ailleurs, vous ne resterez pas sans ressource, vous bénéficiez d’une indemnité au chômage. Toutefois, une fois que vous laissiez tomber votre contrat de travail, vous n’avez plus aucun retour en arrière possible. 

Pourtant, ce n’est pas toujours facile côté financier au début de votre aventure. Côté droit au chômage, vous n’avez aucune assurance qu’ils seront validés. Et si oui, vous devez attendre quelques mois avant de pouvoir le toucher réellement. 

Si vous ne voulez pas sauter sans filet lors de la création de votre entreprise, il existe plusieurs solutions comme le congé pour création entreprise, la réduction de vos heures de travail ou tout simplement créer votre entreprise tout en restant salarié.

Arthur

Arthur

Bonjour à tous, je m’appelle Arthur, suite à mes études, j'ai décidé de devenir rédacteur web. J'ai donc créé mon blog pour vous faire partager mes passions. J’aime écrire sur les nouveautés d'internet, les bos plans, les applications que je teste, les gadgets qui peuvent nous faire gagner du temps au quotidien (c'est mon coté geek). Je fais en sorte que vous puissiez trouver des contenus intéressant donc n'hésitez pas a me dire si vous voulez que je parle d'un sujet en particulier. J’espère vous faire passer un moment agréable sur librarylicense.org !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *