Est-il possible de soigner la misophonie ?

Est-il possible de soigner la misophonie ?

Chaque personne, depuis son enfance, stocke des sons. Ces derniers sont faciles à reconnaitre durant toute la vie grâce à la mémoire auditive. A chacun d’eux, le cerveau attribue une étiquette émotionnelle. Chez les misophones, la signification des sons, moins ou plus forts, est toujours importante. C’est comme si les bruits entendus semblaient amplifiés au point de faire monter la colère. Est-il possible de traiter ce trouble ? Des réponses dans cet article.

Point de vue de certains professionnels de santé

Plusieurs professionnels de santé, y compris des médecins, pensent que la misophonie ne peut pas être soignée. Selon eux, il n’y a rien à faire pour se débarrasser de ce trouble psychologique. En fait, ce genre de constat fait peur aux personnes qui souffrent de la haine du son. Elles se sentent démunies et coupables de ce qui leur arrive.

La peur et la colère envahissent également les patients. Ceux-ci se doivent en effet de surmonter toutes ces émotions. C’est justement pour cela que ce problème psychologique bat en retraite.

Traitement psychologique de la misophonie

Il n’y a aucun traitement médicamenteux de la misophonie. Les soins à faire sont tous d’ordre psychologique. Dans ce cas, les psychologues procèdent souvent à un processus de désensibilisation. Celui-ci consiste à reprogrammer et rééduquer l’oreille des misophones à la perception des sons insupportables.

L’application de cette méthode se déroule en trois étapes. La première consiste à cibler les sons qui sont particulièrement insupportables pour le patient. Ensuite, ce dernier sera invité à apprendre à vivre avec ces sons, sans montrer aucune réaction. Cette deuxième étape demande de la patience et la participation active du misophone à soigner afin de parvenir à des résultats positifs.

Quant à la troisième étape, celle-ci vise à inciter le misophone à accepter les sons qu’il ne supporte pas. Le but est de les reconnaitre comme des sons normaux qui ne dérangent pas ni représentent de menace particulière. Si le patient arrive enfin à s’accoutumer aux sons, ses neurones corticaux ne devraient plus répondre et le signal de misophonie n’est plus détecté. Ce qui fait que son système neurologique revient à son fonctionnement normal, surtout au niveau du cortex insulaire.

Accoutumance à un son : comment la créer ?

Afin de créer une accoutumance à un son, le patient doit l’entendre, mais pas de manière à amplifier la misophonie. La prudence est donc de mise. Les psychologues tâchent de proposer des exercices pratiques dans lesquels ils stimulent doucement les cellules nerveuses des voies auditives. En effet, plus le misophone s’habitue aux sons qui le dérangent autant, plus la perception de ces bruits se réduit progressivement, et ce, de façon automatique.

Pour trouver des résultats positifs dans cette démarche, les spécialistes se basent sur deux méthodes de soin. Celles-ci concernent la thérapie cognitive de comportement ou CBT et la thérapie d’habituation des acouphènes ou TRT (Tinnitus Retraining Therapy).

A noter que la guérison de ce trouble psychologique est un long processus qui engage personnellement le patient. Soigner misophonie n’est donc pas de la magie.

Arthur

Bonjour à tous, je m’appelle Arthur, suite à mes études, j'ai décidé de devenir rédacteur web. J'ai donc créé mon blog pour vous faire partager mes passions. J’aime écrire sur les nouveautés d'internet, les bos plans, les applications que je teste, les gadgets qui peuvent nous faire gagner du temps au quotidien (c'est mon coté geek). Je fais en sorte que vous puissiez trouver des contenus intéressant donc n'hésitez pas a me dire si vous voulez que je parle d'un sujet en particulier. J’espère vous faire passer un moment agréable sur librarylicense.org !

Un commentaire sur “Est-il possible de soigner la misophonie ?

  1. Bonjour , je vous fais part de la publication de mon livre « Misophonie » qui sortira en librairie le 11 mai 2021. Je décris ce que je préconise pour traiter la misophonie. De nombreuses personnes ont guéri, de nombreux cas sont évoqués. Les TCC c’est bien mais ce n’est pas suffisant et parfois même traumatisant; J’ai exercé les TCC de nombreuses année complétées par l’analyse transactionnelle, les techniques d’affirmation de soi. Ces dernières améliorent les conflits interpersonnels c’est mieux toléré que l’exposition aux bruits car les misophones ne savent pas la gérer.
    Ensuite les cas que j’ai reçus sont devenus de plus en plus dramatiques, je suis devenue praticienne EMDR,pour traiter les stress important à l’origine des troubles et consécutifs aux troubles.
    Depuis 5 ans je pratique la résolution émotionnelle. EmRes. Elle est époustouflante, associée de façon intégrative aux autres pratiques.
    Je reçois en moyenne les personnes 5 fois depuis que leur propose EmRes. J’en ai rappelé quelques unes au téléphone au tout début de son application parce que 12 annulations la même semaine c’était du jamais vu pour moi. Je leur ai demandé pourquoi elles annulaient leurs rendez-vous, toutes m’ont dit « parce qu’on va bien ».
    Ce serait bien d’en faire la promotion pour soulager le plus grand nombre et redonner de l’espoir à ceux qui n’en ont plus. Je crée un groupe de praticiens.
    Merci de m’avoir lue.
    Bien à vous .
    Anne-Marie Piffaut

    https://www.editionsleduc.com/produit/2393/9791028521066/misophonie

    Anne-Marie Piffaut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.