Investisseur immobilier : astuces pour optimiser la rentabilité

Investisseur immobilier : astuces pour optimiser la rentabilité

Avant de faire l’achat d’un bien immobilier, vous devez procéder à diverses analyses du marché pour assurer la rentabilité de votre investissement. Cependant, après avoir acquis le bien, il est également possible d’optimiser le rendement de ce dernier et se permettre de faire des économies.

Déclarez au réel pour bien rentabiliser votre produit de location

En mettant en location votre bien immobilier, vous serez imposable sur les revenus qui en découlent. De ce fait, chaque fin d’année, vous devez faire une déclaration d’impôt. Dans ce cas, vous pouvez opter soit pour le régime réel soit pour le régime microfoncier.

Si le régime microfoncier est le plus facile à déclarer et qui ne vous demande pas de calcul compliqué, il ne vous avantage pas. En effet, durant les premières années de déclaration, le taux d’imposition peut être élevé et vos dépenses vont peser lourdement sur vos gains. C’est le cas surtout si les frais liés à l’achat sont supérieurs à 30 % de montant de la location. Il est recommandé dans ce cas de choisir le régime réel. Ce dernier va vous permettre d’assurer la création d’un déficit foncier.

Revoyez les frais sur votre crédit immobilier

En tant qu’investisseur, il est possible que vous ayez contracté un crédit immobilier pour financer votre acquisition. Dans ce cas, il est parfaitement possible de revoir avec votre banquier, les frais appliqués à votre crédit.

En effet, cela peut être possible si le taux d’intérêt baisse. Et c’est le cas actuellement en France depuis quelques années. Cela permet de renégocier le crédit afin de demander un taux d’intérêt plus bas pour réduire le montant de la mensualité à rembourser tout en demandant d’avoir une durée d’échéance plus courte.

En même temps, vous pouvez demander la même chose à votre assureur. En effet, il est possible de faire jouer la concurrence chaque année et de changer d’assurance si vous trouvez mieux ailleurs. Ce qui va vous permettre également de renégocier le montant de votre cotisation ou de choisir de trouver un autre contrat d’assurance chez un autre assureur.

Optez pour le système individualisé

Dans le cas où l’investisseur a acheté un appartement dans un immeuble géré en copropriété, sachez que les charges sur les parties communes peuvent être élevées. Mais vous n’aurez également pas l’œil sur les consommations de vos locataires par exemple, en termes d’énergie. Pour bien gérer les dépenses et les charges, il est parfaitement possible de demander à l’assemblée des copropriétaires d’individualiser certains services dans votre partie de logement.

Cela est par exemple possible pour le réseau de chauffage. Vous avez le droit d’équiper vous-même l’appartement qui vous appartient et ainsi, de voir le niveau de consommation de vos locataires. Cela permet également de mieux maitriser les charges et ainsi, épargner en évitant le partage des frais.

Valorisez le bien en l’entretenant efficacement

Si le logement que vous mettez en location est bien entretenu et en bon état, vous avez la possibilité d’appliquer un loyer élevé. Par contre, si votre bien n’est pas bien entretenu, même s’il jouit d’une bonne situation géographique, il ne vous sera pas possible d’augmenter le loyer. De ce fait, il est important de penser à un entretien régulier du logement et ainsi, de prévoir une augmentation du prix de location même chaque année. 

Arthur

Arthur

Bonjour à tous, je m’appelle Arthur, suite à mes études, j'ai décidé de devenir rédacteur web. J'ai donc créé mon blog pour vous faire partager mes passions. J’aime écrire sur les nouveautés d'internet, les bos plans, les applications que je teste, les gadgets qui peuvent nous faire gagner du temps au quotidien (c'est mon coté geek). Je fais en sorte que vous puissiez trouver des contenus intéressant donc n'hésitez pas a me dire si vous voulez que je parle d'un sujet en particulier. J’espère vous faire passer un moment agréable sur librarylicense.org !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *